Free Access

Figure 1.

image

Télécharger l'image originale

Deux modes d’évolution. A. Modèle lamarckien : par un processus de rétro-ingénierie utilisant l’information relative à l’environnement ou par extraction directe de l’ADN de cet environnement, une mutation utile à l’adaptation (favorable) est générée et se propage dans la population. B. Modèle darwinien : la diversité est générée indépendamment de l’effet favorable, neutre ou délétère des mutations. En fonction de l’intensité de la sélection, qui dépend des valeurs sélectives des différents génotypes et de la taille de la population, la mutation qui se fixe dans la population n’est pas nécessairement une mutation favorable. En effet, le hasard qui a un rôle très important dans les petites populations peut conduire à la disparition d’une mutation favorable ou à la fixation d’une mutation délétère. En revanche, dans une grande population, une mutation favorable aura une plus grande probabilité de se fixer (modifiée d’après Koonin et al. [5]).

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.