Free Access

Figure 4.

thumbnail

Stabilisation et activation de p53 par modification des interactions protéine-protéine. Dans les cellules en croissance normale, la protéine p53 est associée, à son extrémité N-terminale (transactivation domain, TAD), à la protéine MDM2 ; les sérines 376 et 378 sont phosphorylées. Après irradiation UV ou γ, les sérines 15, 20 et 33 (étoiles bleu foncé) et la thréonine 18 (étoile bleu clair) deviennent phosphorylées provoquant une perte d’interaction avec MDM2 et une stabilisation de p53 ; p53 s’accumule dans le noyau et n’est pas dégradée. La déphosphorylation de la sérine 376 crée un site d’association à la protéine 14-3-3 σ, ce qui a pour effet d’augmenter l’affinité de p53 pour les sites spécifiques d’ADN. Différents facteurs de l’appareil de transcription interagissent avec la région N-terminale (TAD). Les co-activateurs de transcription p300/CBP se fixent sur les sites phosphorylés 15, 18, 20, induisant à distance l’acétylation des Lys 320 et des Lys 382 (étoiles jaunes), et renforçant l’activité transcriptionnelle de p53.

Télécharger l'image originale

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.