Open Access

Figure 2.

image

Télécharger l'image originale

Immunosénescence et ses conséquences. A. Épuisement des défenses immunitaires avec l’âge. Comparé au système immunitaire jeune, le système immunitaire âgé est moins efficace : cette immunosénescence diminue les capacités du patient âgé à se défendre contre les agents agresseurs étrangers ou potentiellement dangereux du non-soi, tels que les micro-organismes (bactéries, virus, champignons), les parasites, ou encore les cellules cancéreuses. Cela conduit à une incidence accrue d’infections bactériennes et virales ou encore de cancers et de maladies auto-immunes (adapté de [58]). B. Vieillissement cutané. Des facteurs intrinsèques ou extrinsèques favorisent le vieillissement cutané, caractérisé par une altération de la matrice extracellulaire et une diminution de la réparation des plaies. L’immunosénescence cutanée plus ou moins sévère qui est associée conduit à une diminution de la réponse anti-infectieuse et de la réponse vaccinale ainsi qu’à une altération de la défense anti-tumorale. L’ensemble de ces anomalies favorise l’apparition de plaies chroniques (ulcères, etc.), d’infections sévères, de maladies auto-immunes ou encore de cancers cutanés tels que les carcinomes.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.