m/s / Rétine
Open Access
Issue
Med Sci (Paris)
Volume 36, Number 6-7, Juin–Juillet 2020
m/s / Rétine
Page(s) 592 - 593
Section M/S Revues
DOI https://doi.org/10.1051/medsci/2020093
Published online 02 July 2020

© 2020 médecine/sciences – Inserm

Licence Creative Commons
Article publié sous les conditions définies par la licence Creative Commons Attribution License CC-BY (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0), qui autorise sans restrictions l'utilisation, la diffusion, et la reproduction sur quelque support que ce soit, sous réserve de citation correcte de la publication originale.

Vignette (Photo © Inserm - Marion Vincent)

Les avancées majeures récentes

Les thérapies innovantes se développent en ophtalmologie parce que nous pouvons voir ce que nous faisons et nous pouvons évaluer et quantifier les effets de nos traitements grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la microchirurgie et des technologies d’imagerie multimodales. Quelle que soit l’étiologie de l’atteinte rétinienne, on perd la vue par trois grands mécanismes : l’œdème maculaire, la mort cellulaire, la prolifération gliale et vasculaire. Actuellement, l’œdème maculaire est le seul symptôme qui soit accessible à un traitement par l’injection intraoculaire de protéines anti-VEGF (vascular endothelial growth factor) ou de glucocorticoïdes. Ces traitements ne sont pas curatifs de la maladie, mais ils réduisent l’œdème et améliorent la vision de millions d’individus.

Les développements en cours

En décembre 2017, près de 20 ans après la première publication des résultats validant le principe de la thérapie génique, le premier traitement de thérapie génique a été approuvé pour une maladie de la rétine : le voretrigene neparvovec (Luxturna®), commercialisé en France depuis 2019 par Novartis. Ce vecteur viral AAV2 (adeno-associated virus) transporte dans son génome le gène RPE65 (retinoid isomerohydrolase) pour traiter les patients atteints d’amaurose congénitale de Leber de type 2 (LCA2). Il pourrait traiter environ 60 000 patients dans le monde, et 2 000 en Europe. De nombreux autres essais sont en cours pour cibler d’autres dystrophies rétiniennes mais aussi pour produire des protéines thérapeutiques telles que des molécules anti-VEGF [1] ().

() Voir la Synthèse J.B. Ducloyer et al., page ??? de ce numéro

Parmi les molécules responsables de la mort des cellules rétiniennes, la piste du fer est prometteuse et sa neutralisation par la transferrine pourrait prévenir la perte visuelle dans les maladies héréditaires ou multifactorielles comme la DMLA [2] ().

() Voir la Synthèse Y. Courtois et al., page ??? de ce numéro

La thérapie cellulaire est utilisée en pratique courante en ophtalmologie quand on réalise une greffe d’endothélium cornéen. Pour traiter les maladies de la rétine, de nouvelles procédures se développent. Les plus prometteuses utilisent des cellules polarisées sur une membrane ou sur des biomatériaux, administrées sous la rétine avec des résultats encourageants [3] ().

() Voir la Synthèse O. Goureau et G. Orieux, page ??? de ce numéro

Nous avons vécu la révolution de la chirurgie vitréo-rétinienne, des traitements anti-angiogéniques, et celle de la thérapie génique. Toutes ces approches ont transformé la prise en charge des patients et permis à des millions d’entre eux de préserver une vision fonctionnelle. Demain, les générations futures assisteront probablement à la restauration de la vision.

Liens d’intérêt

L’auteure déclare n’avoir aucun lien d’intérêt concernant les données publiées dans cet article.

Références

  1. Ducloyer JB, Le Meur G, Cronin T, et al. La thérapie génique des rétinites pigmentaires héréditaires. Med Sci (Paris) 2020; 36 : 607-15. [Google Scholar]
  2. Courtois Y, Jenny Youale J, Behar-Cohen F, Picard E. La dégénérescence maculaire liée à l’âge et la piste du fer. Med Sci (Paris) 2020; 36 : 616-25. [Google Scholar]
  3. Goureau O, Orieux G. Nouvelle approche thérapeutique pour les rétinites pigmentaires : la transplantation de photorécepteurs dérivées de cellules souches. Med Sci (Paris) 2020; 36 : 600-6. [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.