Free Access

Figure 3.

thumbnail

Télécharger l'image originale

La phosphorylation normale et pathologique de tau. Dans un neurone, la dynamique des microtubules (équilibre tubuline-microtubules) est assurée par un équilibre entre les formes de protéines tau peu ou non phosphorylées et les formes phosphorylées. Les protéines tau présentent donc une immunoréactivité différente pour les anticorps décrits sur la Figure 2. Dans un neurone en dégénérescence neurofibrillaire, il y a hyperphosphorylation et/ou phosphorylation anormale des six isoformes de protéines tau et augmentation de l’immunoréactivité des protéines tau pour certains anticorps et/ou apparition de nouveaux épitopes (reconnus par exemple par les anticorps AT100 et 988). - : pas de reconnaissance par l’anticorps (pas de phosphorylation) ; -/+ : faible reconnaissance (faible phosphorylation) ; ± : reconnaissance (phosphorylation) et + : forte reconnaissance (phosphorylation importante).

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.