Accès gratuit
Numéro
Med Sci (Paris)
Volume 23, Numéro 12, Décembre 2007
Page(s) 1170 - 1170
Section Forum
DOI https://doi.org/10.1051/medsci/200723121170
Publié en ligne 15 décembre 2007

C’est l’histoire d’un chercheur, non, d’une femme, non, d’une mère, non d’une juive, non, d’une immigrée, non, c’est l’histoire d’une mère juive immigrée chercheur à Paris qui se réveille d’un coma inexpliqué en ayant simplement perdu… l’usage de ses jambes [1].

C’est vif, c’est cru, c’est drôle, c’est sans concession. On y apprend l’hôpital, celui qu’on ne perçoit que lorsqu’on est passé de l’autre côté du miroir. On y palpe la fragilité de l’être. On y découvre le regard de l’autre sur le handicap, on y voit son propre regard.

Le « baiser de l’ange » n’est qu’une transition, un passage ; celui du coma, où l’ange de la mort des contes juifs hésite et puis renonce, ne laissant derrière lui qu’un souvenir lumineux d’une blancheur absolue. Le retour est brutal. Dans le conte, le baiser de la jeune fille transforme le crapaud en prince charmant… Dans le livre, le baiser de l’ange transforme la belle au bois dormant en crapaud, mais il insuffle aussi à son auteur un rythme, saccadé, un style, percutant, une musique, la sienne… C’est un peu comme si le handicap s’effaçait devant la plume ; comme si, avec la marche devenue improbable, les mots aussi étaient à réinventer : « rééduquer, comme si ça ne suffisait pas d’avoir été éduqué une fois ! »… « Je me sens comme un samouraï. Dans samouraï, il y a amour. Et tout de suite après il y a aïe aïe aïe ».

Clara Nahmias nous fait entrer dans cette intimité, en ayant la grande délicatesse de ne jamais nous rendre voyeur. Dans cet univers clos d’une chambre d’hôpital, on y croise sa famille, ses peurs, ses médecins, ses souvenirs, ses collègues, ses colères, ses psychiatres, ses fous rires et… ses deux filles. Avec une écriture incisive, et un humour sans faille, elle se « livre », entière et intense. Elle nous emmène au bord de son gouffre, en gardant la légèreté du sourire, et en nous donnant l’impression que nous devons courir après elle pour la rattraper… On en vient à se demander si, avec cette force intérieure, elle ne serait pas parvenue à lui chiper ses ailes, à l’ange !!!

Le livre de Clara Nahmias parle de sciences, un peu, de médecine, beaucoup, de la vie, passionnément. Bref, c’est l’histoire autobiographique d’une femme, chercheur, juive, immigrée, devenue handicapée, qui a une énergie déraisonnable !

Références

  1. Nahmias C. Le Baiser de l’ange. Collection Documents. Paris : Éditions Buchet-Chastel, 2007 : 184 p. [Google Scholar]

© 2007 médecine/sciences - Inserm / SRMS

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.