Free Access

Figure 1.

image

Télécharger l'image originale

Les antiplaquettaires actuels (cadres jaunes) et en développement (cadres verts). L’inhibition de la fonction plaquettaire pour une approche thérapeutique antithrombotique implique l’utilisation de composés capables d’inhiber l’agrégation (antagonistes de l’intégrine αIIbβ3, récepteur du fibrinogène), l’adhésion aux matrices sous-endothéliales (collagène, facteur von Willebrand [VWF]), ou les voies majeures de l’amplification de l’activation/agrégation (récepteurs de l’ADP, P2Y12 ; de la thrombine, PAR-1 ; et du thromboxane A2 [TxA2], TPα ; et la cyclooxygénase-1, COX-1). L’inhibition de la phosphodiestérase PDE3 augmente les taux d’AMP cyclique dans les plaquettes, ce qui inhibe leur activation induite par l’ADP.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.