Free Access

Figure 1.

thumbnail

Télécharger l'image originale

Le modèle expérimental de tolérance néonatale. Des souris de la souche BALB/c sont immunisées le jour de leur naissance avec des cellules spléniques de souris issues d’un croisement des souches A/J et BALB/c. Suite à cette stimulation allogénique, les lymphocytes T CD4+ du receveur nouveau-né se différencient en lymphocytes Th2 producteurs d’IL-4, d’IL-5 et d’IL-13. Un chimérisme lymphoïde s’établit et peut provoquer, à l’âge adulte, une pathologie de type Th2 caractérisée par une hyperplasie et une éosinophilie des organes lymphoïdes, ainsi qu’une hyperproduction d’IgE. Les lymphocytes T CD8+ sont dépourvus de cytotoxicité envers les allo-antigènes rencontrés à la naissance. Enfin, une tolérance de transplantation de tissus exprimant les allo-antigènes A/J s’observe, alors que ces animaux manipulés conservent la capacité de rejeter des tissus exprimant d’autres allo-antigènes (C57BL/6) [12].

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.