Free Access

Figure 1.

thumbnail

Télécharger l'image originale

Stratégies de mise en place des différents modes de migration tridimensionnelle. Deux modes de migration antagonistes ont été décrits dans un environnement tridimensionnel : la migration amiboïde et la migration mésenchymateuse. L’établissement de la migration amiboïde résulte soit de l’activation de la GTPase RhoA par un GEF Y dont l’identité reste à déterminer soit de l’activation de la GTPase Cdc42 par son facteur d’échange DOCK10. Par ailleurs, la migration mésenchymateuse fait intervenir l’activation de la GTPase Rac par son facteur d’échange DOCK3 ou bien encore la GTPase Cdc42 sous le contrôle d’un GEF X différent de celui qui est engagé dans la migration amiboïde et qui reste également à identifier. De plus, l’activation de RhoA ou de Rac conduit à l’inhibition de la voie antagoniste, notamment par l’activation de GAP, ARH-GAP22 dans le cas de la migration mésenchymateuse. En revanche, Cdc42 se trouve à une place centrale qui lui permet selon le jeu des GEF (DOCK10 ou X) de sélectionner l’un des deux types de migration.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.