Free Access

Figure 1.

thumbnail

Télécharger l'image originale

Contrôle de la lipolyse dans l’adipocyte humain. Les récepteurs β- et α2A-adrénergiques (RA) sont couplés positivement ou négativement à l’adénylyl cyclase et à la production d’AMPc par des protéines G hétérotrimériques (Gs et Gi). La stimulation des récepteurs β1/2- ou α2A-adrénergiques active les protéines Gs ou Gi, respectivement. L’AMPc produit par l’activation de l’adénylyl cyclase active la protéine kinase A (PKA) qui va stimuler la phosphorylation des périlipines et de la lipase hormono-sensible (LHS). La PKA phosphoryle également diverses autres protéines-cibles de l’adipocyte (non représentées dans le schéma). Les éléments (récepteur insuline, IRS-1/2, PI3-kinase [PI3-K] et PKB/Akt) impliqués dans la transduction du signal insulinique et l’activation de la phosphodiestérase de type 3B (PDE-3B), qui hydrolyse l’AMPc, sont représentés. Cette voie exerce des effets modulateurs puissants sur la lipolyse adrénergique. Les peptides natriurétiques stimulent l’activité guanylyl cyclase (GC) du récepteur NPR-A des peptides natriurétiques, induisent une augmentation des taux de GMPc, l’activation d’une protéine kinase G (PKG, cGK-I) puis la phosphorylation et l’activation de la périlipine et de la LHS. La LHS activée hydrolyse les tri- et les diglycérides. Les monoglycérides sont hydrolysés par une lipase des monoglycérides (LMG). L’activité lipolytique de l’adipocyte humain est sous le contrôle permanent des voies pro-lipolytiques (β-adrénergiques, peptides natriurétiques) et antilipolytiques (insuline, α2-adrénergiques, adénosine, prostaglandines, neuropeptide Y et peptide YY). Le système nerveux sympathique contrôle également (positivement ou négativement) la production de protéines sécrétées par l’adipocyte (telles que la leptine, l’adiponectine/Acrp30, l’interleukine-6 ou l’inhibiteur-1 de l’activateur du plasminogène [plasminogen activator inhibitor-1]). ALBP-AG représente la protéine de liaison des acides gras qui va influencer l’exportation des acides gras non estérifiés (AGNE) vers le compartiment extracellulaire. Les flèches de couleur bleue indiquent les effets apparaissant au-delà de l’activation des kinases. + : stimulation ; − : inhibition.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.