Free Access

Figure 1.

thumbnail

Télécharger l'image originale

Représentation schématique des différentes étapes conduisant à la réparation par transfert nucléaire du déficit des souris Rag2−/−. A. Étape 1 : les cellules isolées de la queue des souris sont cultivées in vitro, puis les noyaux de ces cellules sont transférés dans des ovocytes énucléés. Cette étape conduit à l’obtention de blastocystes, et de leur masse interne une lignée de cellules ES (ntES-Rag2−/− ) est dérivée. Étape 2 : la mutation inactivatrice de Rag2 est corrigée sur un allèle dans ces cellules ntES-Rag2−/− par recombinaison homologue. Étape 3 : une population de cellules souches hématopoïétiques est obtenue à partir de ces cellules ntES-Rag2+R/- . Des corps embryonnaires sont tout d’abord obtenus spontanément à partir des cellules ES par le retrait du LIF, puis les cellules des corps embryonnaires sont transduites par l’ADNc HoxB4 par l’intermédiaire d’un rétrovirus murin. L’expression de HoxB4 entraîne la conversion des cellules des corps embryonnaires en une population de cellules souches hématopoïétiques (CSH) que l’on peut amplifier in vitro Étape 4 : la transplantation de ces CSH dérivant des ntES-Rag2+R/- aux souris Rag2−/− assure en théorie la réparation du déficit immunitaire, et ne devrait pas poser de problèmes de compatibilité immunologique. En réalité (voir texte), les auteurs se sont heurtés à un rejet de la greffe parles cellules NK des receveurs, les obligeant à utiliser comme receveurs des souris Rag2−/− croisées avec des souris dépourvues de la chaîne γc, commune aux récepteurs des interleukines 2, 7, 9, 15, et donc indispensable à la prolifération NK. La partie B du dessin schématise la stratégie utilisée pour vérifier la fonction pluripotente des cellules ntES et ntES-Rag2+R/- .

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.