Accès gratuit
Numéro
Med Sci (Paris)
Volume 31, Numéro 1, Janvier 2015
Page(s) 105 - 108
Section Forum
DOI https://doi.org/10.1051/medsci/20153101020
Publié en ligne 6 février 2015
  1. Jordan B. Les imposteurs de la génétique. Paris : Seuil, 2000
  2. Tiihonen J, Rautiainen MR, Ollila HM, et al. Genetic background of extreme violent behavior. Mol Psychiatry 2014 ; Oct 28 doi: 10.1038/mp.2014.130.
  3. Salmela E, Lappalainen T, Fransson I, et al. Genome-wide analysis of single nucleotide polymorphisms uncovers population structure in Northern Europe. PLoS One 2008 ; 3 : e3519. [CrossRef] [PubMed]
  4. Bevilacqua L, Doly S, Kaprio J, et al. A population-specific HTR2B stop codon predisposes to severe impulsivity. Nature 2010 ; 468 : 1061–1066. [CrossRef] [PubMed]
  5. Jordan B. Une publication impulsive. Med sci (Paris) 2011 ; 27 : 439–441. [CrossRef] [EDP Sciences] [PubMed]
  6. Wensley D, King M. Scientific responsibility for the dissemination and interpretation of genetic research: lessons from the warrior gene controversy. J Med Ethics 2008 ; 34 : 507–509. [CrossRef] [PubMed]
  7. Candidate gene study, GWAS link two genes to violent behavious. GenomeWeb, October 28, 2014. http://www.genomeweb.com/clinical-genomics/candidate-gene-study-gwas-link-two-genes-violent-behavior (accessed Nov. 9, 2014).

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.