Accès gratuit
Editorial
Numéro
Med Sci (Paris)
Volume 29, Numéro 1, Janvier 2013
Page(s) 7 - 8
Section Éditorial
DOI https://doi.org/10.1051/medsci/2013291001
Publié en ligne 25 janvier 2013

C’est un rituel bien agréable que de vous présenter, chers lectrices et lecteurs, chers collègues et amis de médecine/sciences les vœux au nom de la rédaction. 2012 aura été de nouveau une belle et grande année pour notre revue et le numéro que vous tenez en main ou consultez sur votre écran annonce une année 2013 plus riche encore. À l’approche de ses 30 ans que nous fêterons comme il se doit par un grand colloque scientifique au printemps 2014, votre revue, grâce à vous, va mieux que jamais. Cela me permet de commencer ce message de vœux par de sincères remerciements.

Remerciements à nos auteurs, qui ont su prendre - et trouver - le temps d’écrire en français des articles de synthèse qui côtoient les sommets de la qualité du contenu et de la forme pour exprimer une pensée biomédicale toujours plus vive, toujours plus riche. Au fil des mois, ils nous ont permis non seulement d’apprendre, mais aussi de nous émerveiller, grâce à la compréhension de nouveaux mécanismes d’adaptation du vivant à son environnement. Cette part esthétique est essentielle et je vous invite ici à lire, dans ce numéro, la recension du livre de Jean-Claude Ameisen par Hélène Gilgenkrantz [1] (), qui reprend et développe ce thème du dialogue entre émerveillement du savoir et poésie de la connaissance.

(→) Voir page 99 de ce numéro

Soulignons ici, pour les en remercier peut-être plus encore car nous connaissons bien leurs contraintes, nos jeunes auteurs, post-doctorants ou jeunes recrutés, souvent exerçant dans des laboratoires hors de France, et qui contribuent inlassablement depuis 2006 à la majorité des « Nouvelles » que nous publions. Elles et ils sont l’avenir de la recherche et déjà le présent de notre revue.

Remerciements à nos lecteurs, toujours plus attentifs et avides de connaissances, toujours plus nombreux grâce au numérique. Nous avons franchi le cap des 200 000 consultations mensuelles pour le site de la revue, auquel il convient d’ajouter les consultations via les archives ouvertes de l’Inserm, HAL1. Nous avons franchi cette année le cap des 10 000 articles téléchargés en format PDF, plus 1 000 en HTML chaque mois. Un de nos objectifs 2013 est d’aller plus encore à votre rencontre pour mieux comprendre vos attentes et les formes renouvelées sous lesquelles vous souhaitez lire m/s et l’actualité de la recherche biomédicale exprimée en langue française. Nous lancerons prochainement une consultation internet et espérons vous retrouver nombreux à répondre au court questionnaire qui vous sera proposé.

Remerciements à nos experts qui eux aussi nous consacrent un temps que nous savons précieux. Leurs revues sont d’une telle acuité et d’un tel intérêt que nous sommes de plus en plus souvent tentés de leur proposer de les publier. Et il est de moins en moins rare de voir l’un d’entre eux nous proposer une revue en réplique ou en rebond à un article analysé. Cela crée une sorte de dialogue au fil des numéros - à de maintes reprises dans la rubrique « Réparties » - qui enrichit grandement la vision que peuvent se faire nos lecteurs d’une question scientifique. Avec l’évolution prochaine du codage des textes de la revue selon le format du web sémantique, nos lecteurs pourront de plus en plus simplement approfondir leur lecture d’un article avec la mise en parallèle des autres articles publiés sur le même thème par m/s, ne serait-ce qu’un passage précis et court de l’article en question. Parmi ces experts, nous adresserons un merci particulier aux membres du Comité éditorial de la revue. Avec le nouveau mandat du rédacteur en chef, le comité sera renouvelé par moitié tous les deux ans, nous conservant une dynamique intacte malgré les multiples tâches qui surchargent les agendas de nos amis. Enfin, qu’il me soit permis ici un remerciement plus particulier encore pour la rédactrice en chef adjointe, Laure Coulombel, fidèle et indispensable animatrice au quotidien de la revue, assistée de François Authier, et qui trouve, de plus, toujours le temps de nous tenir informés des développement touchant au domaine des cellules souches, comme vous le constaterez dans ce numéro [2] ().

(→) Voir la Nouvelle de Laure Coulombel, page 9

Plus que des remerciements, ce sont des félicitations que nous adresserons à notre éditeur, EDK/EDP sciences, lauréat de l’appel d’offres lancé par l’Inserm, sous la houlette de Suzy Mouchet. Martine Krief et Jean-Marc Quilbé auront la responsabilité avec leur équipe, et je pense ici tout particulièrement à François Flori, d’une nouvelle délégation de service public pour une période de 6 ans à compter de 2013. C’est une ambition particulièrement affirmée pour le développement de la revue qui a convaincu le jury, conjuguant des développements numériques, tant sur les contenants (web, réseaux sociaux) que sur la richesse d’accessibilité au contenu avec les nouveaux formats XML, puis sémantique développés par Temis. La revue s’enrichira également de versions traduites en anglais et en chinois.

Comme je l’écrivais plus haut, ce premier numéro de 2013 est caractéristique à bien des égards de la continuité et de la dynamique de notre revue. Notez, par exemple, comment le fidèle lecteur de m/s a été bien informé des travaux des lauréats des prix Nobel 2012, tant en matière de cellules souches (John B. Gurdon et Shinya Yamanaka) que de récepteurs à sept domaines transmembranaires et couplés aux protéines G (RCPG) (Robert J. Lefkowitz et Brian K. Kobilka). Et la saga continue, comme vous le lirez sous la plume de Laure Coulombel [2], associant les travaux de Jules Hoffman (Prix Nobel 2011) à ceux de Shinya Yamanaka. Voyez également les nouvelles fonctionnalités associées à deux RCPG, 5HT6 et schizophrénie [3] et récepteur μ des opioïdes et régulation de la satiété [4]. À plus de distance, mais poursuivant également une histoire riche, en écho à notre numéro thématique consacré aux anticorps monoclonaux en thérapeutique (), vous lirez avec grand intérêt les articles de Claire Deligne et Jean-Luc Teillaud [5] sur les découvertes récentes des mécanismes d’action des anticorps monoclonaux en cancérologie, mêlant immunité passive et immunité active, tandis que l’article de Benjamin Terrier et Luc Mouthon [6] fait une revue majeure de l’utilisation de ces anticorps monoclonaux dans les maladies auto-immunes. Dernier exemple que je citerai de ce lien continu entre hier et demain, Bertrand Jordan revient sur les brevets sur BRCA1 et BRCA2 (→→), sujet déjà traité par Maurice Cassier et Dominique Stoppa-Lyonnet dans le passé, mais apportant un éclairage nouveau et majeur pour le futur de la génétique « grand public », celui de la constitution et de l’accessibilité des bases de données de mutations [7]. Et toujours pour vous rappeler que m/s est sur la ligne de crête de l’actualité de la recherche biomédicale, deux belles « Dernières heures » .

(→) Voir m/s n°12, vol. 25, décembre 2009

(→→) Voir page 101 de ce numéro

Au plaisir de vous retrouver régulièrement au fil de nos pages, toute l’équipe de rédaction et d’édition de médecine/sciences se joint à moi pour vous souhaiter une année 2013 pleine de découvertes et de rêves.

Liens d’intérêt

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt concernant les données publiées dans cet article.


1

à noter également la prochaine mise en ligne par l’Inserm des presque 30 années d’archives de m/s.

Références

  1. Gilgenkrantz H. Quand la science devient poésie. Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps (Jean-Claude Ameisen). Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 99–100. (Dans le texte)
  2. Coulombel L. Immunité innée et reprogrammation, coup de main entre prix Nobel. Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 9–11. [CrossRef] [EDP Sciences] [PubMed] (Dans le texte)
  3. Marin P, Meffre J, Bockaert J. mTOR : une nouvelle cible pour le traitement des troubles cognitifs de la schizopgrénie ? Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 29–32. [CrossRef] [EDP Sciences] (Dans le texte)
  4. De Vadder F, Gautier-Stein A, Mithieux G. Les récepteurs μ-opioïdes de la veine porte : messagers de la régulation de la satiété. Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 32–34. (Dans le texte)
  5. Deligne C, Teillaud JL. Le double visage des anticorps monoclonaux en oncologie : immunité passive et vaccination. Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 56–63. [CrossRef] [EDP Sciences] [PubMed] (Dans le texte)
  6. Terrier B, Mouthon L. Traitements par anticorps monoclonaux et molécules recombinantes au cours du lupus érythémateux systémique. Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 64–74. [CrossRef] [EDP Sciences] [PubMed] (Dans le texte)
  7. Jordan B. Myriad Genetics, l’arme du secret. Med Sci (Paris) 2013 ; 29 : 99–102. [CrossRef] [EDP Sciences] (Dans le texte)

© 2013 médecine/sciences – Inserm / SRMS

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.