Exporter cette référence

Les cellules souches humaines sont capables de néo-biosynthétiser des nanoparticules magnétiques après avoir dégradé des nanoparticules synthétiques

Med Sci (Paris), 35 10 (2019) 725-727
DOI: https://doi.org/10.1051/medsci/2019157