Free Access

Figure 3.

image

Télécharger l'image originale

Comparaison des modes d’action des complexes TopoVI et TopoVIL. A.  Cycle de coupure/ligature de la TopoVI. Les TopoVI modifient la topologie de l’ADN en permettant le passage d’un duplex d’ADN (en rouge) à travers un deuxième duplex (en noir) transitoirement coupé. Les coupures générées sont des CDB qui conduisent à la formation d’intermédiaires covalents entre les extrémités de l’ADN (en noir) et la TopoVIA. Cette liaison est transitoire et la CDB est ultérieurement ligaturée. Ces cycles de coupure/ligature sont dépendants de la liaison et de l’hydrolyse de molécules d’ATP par la sous-unité B de l’enzyme. B. Dans ce modèle, TopoVIL possède une activité de formation des CDB qui ne nécessite pas la fixation de l’ATP et/ou d’interactions entre les sous-unités B. C. Ce modèle postule que soit l’ATP, soit d’autres protéines soient nécessaires à la formation des CDB, entre autres pour stabiliser le complexe. On peut dans ce contexte émettre l’hypothèse d’une réaction réversible. CDB : cassures double brin ; ATP : adénosine triphosphate ; ADP : adénosine diphosphate.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.