Free Access

Figure 3.

image

Télécharger l'image originale

Les protéines TET et le contrôle de l’expression génique via l’hydroxyméthylation. A. Sur l’ADN : les DNMT se fixent, notamment, au niveau des séquences riches en CG non méthylées des promoteurs, et méthylent les cytosines qui sont alors reconnues par des protéines comme la protéine répressive MeCP2. B.  Les protéines TET se lient à la chromatine et oxydent les 5-mC en 5-hmC. L’hydroxylation des 5-mC inhibe la liaison des protéines spécifiques des 5-mC, telles que les DNMT ou MBD1/2, ainsi que des répresseurs de la transcription comme ZBTB2. C.  Au niveau des histones : TET1 interagit directement avec la protéine corépressive Sin3a et, indirectement, avec le complexe PRC2 (EZH2/EED/SUZ12). Sin3a est membre d’un complexe porteur d’une activité déacétylase et EZH2 catalyse la triméthylation la lysine 27 de l’histone H3 (H3K27me3), participant ainsi à la répression de la transcription. D.  TET1/2/3 interagissent avec OGT et recrutent la protéine sur la chromatine au niveau des promoteurs. OGT stabilise le complexe SET1/Compass via le facteur HCF1 (host cell factor 1) GlcNacétylé, ce qui favorise la triméthylation de la lysine 4 (H3K4me3) de l’histone H3, induisant ainsi une activation transcriptionnelle.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.