Free Access

Figure 2

thumbnail

Télécharger l'image originale

Méthodes d’étude de la migration des CCNC chez le xénope. La migration des CCNC peut être étudiée de trois manières. 1. Injection ciblée. Cette méthode consiste à injecter au stade 8-cellules les composés chimiques désirés (morpholinos, transcrits, etc.) avec un marqueur de lignage cellulaire comme la GFP dans la cellule dorso-animale (territoire présomptif de la crête neurale). Les embryons sont cultivés jusqu’au stade du bourgeon caudal et la présence ou l’absence de migration des CCNC est analysée dans les voies de migration : mandibulaire (m), hyoïde (h) ou branchiales (b). 2. Greffe. Cette méthode consiste à injecter les mêmes composés chimiques dans une cellule au stade 2-cellules. Au stade jeune neurula, les CCNC d’embryons contrôles sont remplacées par les CCNC des embryos injectés. Ces embryons greffés sont élevés jusqu’au stade bourgeon caudal et la présence ou l’absence de migration des CCNC est analysée. 3. Culture de CCNC. La migration des CCNC peut être étudiée in vitro en cultivant les CCNC d’embryons injectés au stade 2-cellules dans une boîte de Pétri sur laquelle de la fibronectine a été préalablement adsorbée. La migration des CCNC peut être analysée soit par imagerie vidéo en time-lapse, soit en analysant la migration au bout de 15 heures de culture. Les photos représentent un agrandissement de la tête d’un embryon au stade bourgeon caudal ou d’un explant de CCNC en culture. A : antérieur, P : postérieur, D : dorsal, V : ventral, G : gauche, Dr : droite.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.