Free Access

Figure 5.

thumbnail

Télécharger l'image originale

Principe des puces à protéines exhaustives. La source protéique pour la fabrication de ces puces provient de tumeurs ou de cultures cellulaires. Les protéines sont fractionnées dans un premier temps par isofocalisation électrique liquide (20 fractions). Chacune des fractions est ensuite séparée en 92 autres fractions sur une colonne de chromatographie liquide en phase inverse. Au final, les 1 840 fractions sont déposées sur un support solide avant d’être hybridées, comme précédemment, avec des sérums issus de patients atteints de cancer et d’individus contrôles. Il est alors possible de revenir à la fraction d’origine afin de valider la réactivité d’un antigène par western blot et de l’identifier par spectrométrie de masse.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.