Historique

La revue médecine/sciences a été le fruit d’une coopération entre le gouvernement de la République française et le gouvernement du Québec. Elle a été lancée en France en mars 1985 par Hubert Curien, ministre de la Recherche et de la Technologie, et au Québec, par Bernard Landry, ministre des Relations internationales. Jusqu’en février 2006, les conditions d’édition de m/s étaient régies par un protocole d’entente entre les deux gouvernements, régulièrement renouvelé, avec un "comité des fondateurs franco-québecois" pour permettre la réalisation de la publication et fixer les modalités de fonctionnement. Ce comité avait désigné deux mandataires, l’Inserm en France et la Société de la revue médecine/sciences (SRMS) au Québec.

Les membres fondateurs franco-québécois demédecine/sciences :

  • pour la France : ministère des Affaires étrangères ; ministère de la Recherche et de la Technologie ; ministère de l’Education nationale (DBMIST) ; Inserm ; CNRS ; Haut comité de la langue française, puis Délégation à la langue française.
  • pour le Québec : ministère des Relations internationales ; Conseil de la langue française ; Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) ; ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie.

En février 2006, les deux gouvernements ont décidé de transférer la responsabilité de la revue.
Celle-ci est désormais la propriété de l’Inserm et est publiée par EDP Sciences dans le cadre d’un contrat de délégation de service public.

m/s est l’un des supports privilégiés de diffusion des connaissances en français de l’Inserm, dont l’équipe de rédaction est constituée en majorité de chercheurs Inserm dédiés à la revue.